Kinésiologie Crânio-Sacrée

« J’ai tout simplement mis le rideau un peu de côté pour mieux voir »

Dr William Garner Sutherland [ 1873-1954 ]

Qu’est-ce que c’est ?

La kinésiologie crânio-sacrée est née de l’association des principes fondamentaux de 2 grands concepts:

  • « Concept Crânio-Sacré » de W.G. Sutherland
    Elève du Dr Still, créateur de l’ostéopathie, Sutherland s’est passionné pour l’étude du crâne et a développé l’ostéopathie crânio-sacrée dans les années 1900. Sa découverte est principalement basée sur l’observation des sutures crâniennes et des biseaux. Il en émet le constat que ces dernières ne pouvaient n’être faits que pour le mouvement.
  • « Concept Three In One » de Stokes, Whiteside et Callaway
    Cette technique permet à chacun de récupérer le choix conscient, hors du stress. Autrement dit, le choix générateur de changement. C’est le coeur de l’aspect kinésiologique.

La KCS englobe donc l’ensemble du crâne, en passant par la colonne vertébrale, et le sacrum.

Dans cet ensemble, le liquide céphalo-rachidien pulse de manière rythmique (de 8 à 12 cycles/minute chez l’adulte). C’est ce qu’on appelle la « respiration primaire« . Ce rythme se transmet à tout le corps et influence le développement et les facultés de fonctionnement (appelées « structures/fonctions » en kinésiologie) du receveur. 

Tout choc, physique ou émotionnel, peut modifier le rythme et l’amplitude de cette mobilité et générer un état de mal être plus ou moins important. 

Comment ça fonctionne ?

Cette méthode non-agressive permet de se mettre à l’écoute du Corps et de l’Être dans sa profondeur par un toucher très doux et subtil (+- égal à 5 grammes).

Les mains du praticien se mettent à l’écoute du rythme cranio-sacré, des structures du corps et des fascias. Elles sont guidées vers les zones de restrictions de mouvement et vont « dénouer » les tensions et blocages divers (trama physique, vécu émotionnel, stress,…) par des micro-mouvements.  

Le praticien accompagne le corps dans son rôle d’autorégulation, ouvre la voie de l’auto-guérison, de l’autoréalisation,…

Après le processus, le CHOIX CONSCIENT et le CHOIX DU CORPS sont rétablis, redonnant à la personne l’accès à son fonctionnement optimal à tous niveaux.

Les 22 Lettres Hébraïques constituent une clé de libération indispensable dans la séance, de par leur pouvoir vibratoire.

Cette méthode de kinésiologie ne remplace en aucun cas le traitement d’un médecin ou tout autre spécialiste de santé médicale. Aussi, il ne s’agit nullement d’une séance d’ostéopathie.

Envie d’en savoir plus ? Lien vers un article dédié d’Agenda Plus.